Quelque part quelqu’un

Yannick Bellon

France — 1972 — 160 min — 35 mm — couleur

Scénario Yannick Bellon Image Georges Barsky Musique Georges Delerue Montage Janine Sée, Annabelle Son Alain Sempé, Raymond Adam, Pierre Gamet, Daniel Ollivier, Jacques Pietrobelli Production Films de l’Équinoxe Interprétation Loleh Bellon (Raphaëlle) Roland Dubillard (Vincent) Christine Tsingos (Christine) Hugues Quester (Emmanuel) Hélène Dieudonné (Germaine) Hélène Bernardin (Anne) Claude Lévi-Strauss Source Archives Françaises du Film du CNC  

Paris, 1972 : ville inhumaine où les destins se croisent, sans toujours se reconnaître. Raphaëlle est architecte, mais elle a perdu l’enthousiasme de sa jeunesse. Elle cherche en vain à sortir de sa déchéance. Vincent, courtier le jour et écrivain la nuit, se détruit par l’alcool. Il y a aussi un couple d’amoureux qui se séparent, et un vieux couple, chassé du quartier où il habite.