Quand la ville dort

John Huston

États-Unis — 1950 — 112 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original The Asphalt Jungle Scénario Ben Maddow, John Huston Image Harold Rosson Musique Miklós Rózsa Montage George Boemler Decors Cedric Gibbons, Randall Duell Son Douglas Shearer Production M.G.M., Interpretation Sam Jaffe (Doc Riedenschneider), Marc Lawrence (Cobby), James Whitmore (Gus Minissi), Sterling Hayden (Dix Handley), Louis Calhern (Alonzo Emmerich), Anthony Caruso (Cianelli), Marilyn Monroe (Angela Phinlay)

Riedenschneider, à peine sorti de prison, s’attelle à la mise au point d’un casse mirifique dans une bijouterie. Il recrute à cette occasion une équipe de spécialistes…
"The Asphalt Jungle, où ne joue aucune vedette, où l’action ne suit aucun pôle humain particulier, nous offre une galerie de personnages dont chacun d’entre eux est défini avec la même force. Leur psychologie, leurs maniérismes, leurs secrètes aspirations canalisent une mécanique froide, où le général se superpose à tout moment au particulier."
Robert Benayoun, John Huston, Lherminier, 1985