La Poupée de chair

Elia Kazan

États-Unis — fiction — 1956 — 1h54 — 35mm — noir et blanc — vostf

Titre original Baby Doll Scénario Tennessee Williams Image Boris Kaufman Musique Kenyon Hopkins Montage Gene Milford DÉCORS Richard Sylberg, Paul Sylbert Son Edward J. Johnstone Production Newton Productions, Warner Bros Source Bac Films, Institut Lumière Interprétation Karl Malden (Archie Lee Meighan) Caroll Baker (Baby Doll) Eli Wallach (Silva) Mildred Dunnock (tante Rose) Lonny Chapman (Rock) Eades Hogue (le chef de la police) Noah WilliamSon (l’adjoint) Jimmy Williams (le maire)

Propriétaire ruiné du Sud, Archie Lee Meighan a épousé une femme enfant, Baby Doll, qu’il ne pourra toucher qu’après ses vingt ans. La veille de son anniversaire, il reçoit la visite de Silva, un voisin sicilien. Celui-ci est venu enquêter sur Archie qu’il soupçonne d’être un incendiaire…

« Cet amer conte du Sud, Elia Kazan l’a plongé dans un climat fascinant. Jamais, peut-être, le cinéma n’avait approché de si près l’atmosphère si particulière qui règne dans une certaine littérature américaine, de Faulkner à Capote en passant par Caldwell. La force de Kazan, c’est de créer une certaine ambiance poétique tout enménageant les alibis du réalisme. »
Jacques Doniol-Valcroze, France-Soir, 3 janvier 1957