Panique dans un train

Kazimierz Kutz

35 mm — N. et B. — 1961

Titre original Ludzie z pociagu Scénario Marian Brandys, Ludwika Woznicka, d’après une nouvelle de M. Brandys. Images Kurt Weber. Musique Tadeusz Baird. Décors Jan Grandys. Production Unité de Production KADR. Festival de Locarno – 1961 (Voile d’argent) Interprétation

Jerzy Block, Maciej Damiecki, Malgosia Dziedzic, Danuta Szaflarska, Andrzej May, Janina Traczyköwna, Aleksander Fogiel, Bogdan Baer, Zdzislaw Karczewski, Jerzy Turek

« Quelque part en Pologne, pendant la guerre, à la suite d’une avarie survenue à trois voitures d’un train, des voyageurs sont bloqués dans la salle d’attente d’une petite gare et tentent, non sans se lamenter,, de s’accommoder momentanément de leur situation. Un garde-voies allemand qui se trouve avec eux se laisse saoûler par deux voyageurs qui veulent l’amadouer, mais croit voir ensuite dans leur offre un piège tendu par les partisans. Il téléphone à ses supérieurs pour les informer. Tandis que le chef de gare le maîtrise et le couche sur un banc, les gens du train s’installent dans l’attente avec plus ou moins de patience. L’inquiétude du chef de gare monte et culmine au moment où il voit un important détachement de SS prendre position dans la gare : une mitraillette a été trouvée et le garde-voies a disparu. Le commandant SS déclare que si, dans les minutes qui viennent, le possesseur de la mitraillette ne se dénonce pas, il fera fusiller des otages. Au moment où expire le délai accordé, un jeune garçon se dénonce ; les nazis ne le croient pas mais le brutalisent pour l’exemple. Alors le chef de gare apparaît, traînant le soldat ivre. Les SS s’en vont. » (Philippe Haudiquet)