Pain, amour et fantaisie

Luigi Comencini

Italie — fiction — 1954 — 1h33 — 35mm — noir et blanc — vostf 

Titre original Pane, amore e fantasia Scénario Luigi Comencini, Ettore Maria Margadonna Image Arturo Gallea Musique Alessandro Cicognini Montage Mario Serandrei Son Paolo Ketoff Production Titanus Source Les Acacias Interprétation

Vittorio De Sica (le chef de gendarmerie), Gina Lollobrigida (« la Bersagliera »), Marisa Merlini (Annarella Mirziano), Virgilio Riento (Don Emidio), Tina Pica (la domestique), Maria-Pia Casilio (Paoletta), Roberto Risso (Pietro Stelluti)

Dans un village de l’Italie du Sud, un chef de gendarmerie courtise deux jeunes femmes. L’une d’elles, « la Bersagliera » est éprise de son subordonné, un jeune carabinier.

« La réalisation proprement dite enchante par la souplesse avec laquelle Luigi Comencini manie sa caméra. Un décor unique aux faces multiples, le village perché sur une colline. Les collines ici ont le même charme que dans les peintures de Fra Angelico. Une simplicité et un amour de la vie tout franciscains se dégagent de chaque image. Pain, Amour et Fantaisie est une ronde, un conte, mais aussi une invitation, un parti pris de la joie sur la tristesse, du bonheur sur le malheur, de la vie sur la mort. » Paule Sengissen, Radio Cinéma Télévision, 30 mai 1954