Nathalie Granger

Marguerite Duras

France — fiction — 1972 — 1h23 — 35mm — noir et blanc

Scénario Marguerite Duras Image Ghislain Cloquet, Daniel Cristin, Bruno Nuytten Montage Nicole Lubtchansky Son Paul Bertault, Paul Lainé, Michel Vionnet Production Moullet et Cie Source Baba Yaga Films Interprétation Lucia Bosé (Isabelle) Jeanne Moreau (l’autre femme) Gérard Depardieu (le vendeur) Luce Garcia-Ville (l’institutrice) Valérie Mascolo (Nathalie Granger) Nathalie Bourgeois (Laurence) Dionys Mascolo (Granger)

Une jolie maison au fond d’un parc, dans les Yvelines. Une fois son mari et ses enfants partis, Isabelle y est seule avec son amie et les heures s’écoulent lentement. Elle s’inquiète de l’avenir de sa fille Nathalie, « d’une violence peu commune », a dit la maîtresse. Nathalie acceptera-t-elle d’être pensionnaire et de suivre des cours de musique? Seul un transistor, narrant lesméfaits de deux jeunes tueurs, brise le silence qui hante lamaison…