Montparnasse 19

Jacques Becker

France/Italie — fiction — 1958 — 1h49 — copie numérique restaurée — noir et blanc 

Scénario Jacques Becker d’après « Les Montparnos » de Michel Georges Michel Image Christian Matras
 Musique Paul Misraki
 Montage Marguerite Renoir
 Son Pierre-Louis Calvet Production Franco London Film (Paris) Astra Cinematografica (Rome) Source Gaumont Interprétation

Gérard Philipe (Modigliani) Anouk Aimée (Jeanne) Lilli Palmer (Béatrice) Gérard Séty (M. Zborowski) Lino Ventura (Morel) Léa Padovani (Rosalie) Marianne Oswald (Berthe Weil) Lila Kedrova (Mme Sborovski)

Au lendemain de la Grande Guerre, dans un Montparnasse tumultueux et ingrat, le peintre Modigliani brûle sa vie dans l’alcool et l’amour. Il rencontre Jeanne qui devient sa compagne, généreuse et attentive. Le couple brave les difficultés du quotidien, mais Modigliani ne rencontre que l’échec…

« Nous retiendrons le visage vrai d’Anouk Aimée. Même si Anouk ne ressemble pas trait pour trait à Jeanne Hébuterne, elle en a la merveilleuse, la pure lumière, l’amour total, la résignation consentie jusqu’à la mort (Jeanne se suicida quelques jours après la mort de Modi). Son unité, le film la trouve à travers Anouk Aimée. » Simone Dubreuilh, Les Lettres françaises, 10 avril 1958