Mar de rosas

Anna Carolina Texeira-Soares

Brésil — 1977 — 90 mn

Un riche industriel, Sergio et sa femme Felicitad, arrivent en voiture à Rio, liquidant en « crescendo » un contentieux conjugal de 15 ans, sous le regard apparemment froid, mais intérieurement révolté et révulsé par cet affrontement d’une réciproque volonté de puissance et de victoire dans cette guerre privée, de leur fille encore adolescente, Betinha. Cette bataille culmine dans un affrontement physique. Battue, Felicidad croit avoir tué son mari à coups de rasoir. Elle s’enfuit vers Sao Paolo en voiture, entraînant sa fille avec elle. Mais cette fuite se transforme en poursuite car un personnage inconnu, Orlando les a prises en chasse. Il les traque et les rejoint sans que l’on devine son motif, lubricité, banditisme ou encore autre chose. Le film, qui paraissait jusqu’alors purement réaliste, une description acerbe, corrosive et humoristique des inconvénients destructeurs de la vie conjugale dans la bourgeoisie actuelle, entre dans phase beaucoup plus étrange où le même humour, tout autant corrosif, pousse des pointes jusqu’à un surréalisme à la Queneau.