Mais ou et donc Ornicar

Bertrand van Effenterre

France — 1978 — 110 min — 35 mm — couleur

Scénario Bertrand van Effenterre, Dominique Wolton Image Nurith Aviv Musique Antoine Duhamel Decors Max Berto Montage Joëlle van Effenterre Son Pierre Gamet Interpretation Géraldine Chaplin (Isabelle), Brigitte Fossey (Anne), Jean-François Stévenin (Michel), Didier Flamand (Philippe), Jean-Jacques Biraud (Vincent), Anna Prucnal (Agnès) Production Mallia Films

Ils ont 30 ans, des enfants, des métiers… et encore des amours et des rêves. Anne est chef d’atelier dans un garage. Elle s’amuse, se fatigue et perd un peu de vue mari et enfants. Isabelle vit seule avec sa fille et se lance avec passion dans l’étude des relations et de la communication. Michel, technicien forestier, assiste à la lente dégradation de la forêt et réalise que l’engagement social d’Anne, sa femme, l’éloigne de lui. Dans les entrelacs de leurs trois vies surgissent d’autres visages…