Lucky Luciano

Francesco Rosi

1973 — 112 min — 35 mm — couleur

Scénario Francesco Rosi, Lino Jannuzzi, Tonino Guerra Image Pasqualino De Santis Musique Piero Piccioni Montage Ruggero Mastroianni Decors Andrea Crisanti Son Fernando Pescetelli, Gianni D’Amico Interpretation Gian Maria Volontè (Lucky Luciano), Rod Steiger (Gene Giannini), Vincent Gardenia (le colonel américain), Edmond O’Brien (Harry J. Anslinger, chef du Narcotics Bureau), Charles Siragusa (agent du Narcotics Bureau), Magda Konopka ("la comtesse") Production Vides (Rome), Les Films La Boétie (Paris)

Lucky Luciano fut l’un des plus grands chefs de la Mafia. On pense que c’est lui qui organisa le massacre de la St-Valentin en 1931, massacre qui préluda à sa prise de pouvoir sur la Mafia. Condamné à une trentaine d’années de pénitencier par le procureur Dewey, il est gracié en 1945 (on saura plus tard que Luciano a obtenu son pardon en finançant la campagne électorale de Dewey) mais doit quitter le territoire américain. Il s’installe en Italie. À partir de ce moment, le trafic d’héroïne entre l’Amérique et l’Italie augmente considérablement.