Komma

Martine Doyen

Belgique — France — 2006 — 92 min — 35 mm — couleur

Scénario Martine Doyen, Valérie Lemaître Image Hugues Poulain Musique Jeff Mercelis Montage Martine Doyen, Matyas Veress Decors Valérie Grall Son Marc Engels Production OF2B Production, La Parti Production, Movie Stream Filmed Entertainment Interpretation Arno (Peter de Wit / Lars Erickson), Valérie Lemaître (Lucie Brückner), Edith Scob (Hélène Brückner), François Négret (Edward), Fabrice Rodriguez (L’homme aux gants), Charles Pennequin (le poète), François Neyken (le guitariste) Source Pierre Grise Distribution

Peter de Wit, la cinquantaine, se réveille au beau milieu de la nuit et constate avec terreur qu’il se trouve dans la chambre froide d’une morgue. Comment est-il arrivé là ? Il ne s’en souvient pas, ne veut pas s’en souvenir… Sous l’identité d’un cadavre dont il a dérobé le portefeuille, il décide de prendre un nouveau départ, de s’inventer une nouvelle vie…

"Disons, pour aller vite, que ce premier long métrage d’une cinéaste venue des arts plastiques se situe dans la lignée d’un David Lynch ou d’une Teresa Villaverde. Martine Doyen nous invite à errer dans un monde léthargique, une zone floue entre l’hébétude et l’état engendré par une absorption de cognac ou de somnifères."
Jean-Luc Douin, Le Monde, 23 mai 2007