Kabul Ping Pong

Beate Peterson, Bodil Furu

Norvège — 2005 — 43 min — Vidéo — couleur

Aujourd’hui l’Afghanistan est un vide, une zone d’entre-deux. Vingt-trois ans que la guerre est finie. Après avoir mené une guerre intestine et une guerre contre ses ennemis extérieurs, comment parvenir à se considérer et à se définir comme nation, culture et peuple ? Le film s’articule autour de trois personnes qui d’une façon ou d’une autre abordent ces questions. Toutes rendent compte de manière poignante le sentiment de perte, de ce qui n’est plus. Mais toutes suggèrent les nouvelles voies qui indiqueront un futur meilleur. En entrecroisant ces fils narratifs, le film exprime la beauté tragique de l’Afghanistan. Un film qui permet d’aller au-delà des informations habituelles pour atteindre non seulement la brutalité, la pauvreté et la destruction mais aussi les espoirs et les rêves d’une démocratie fragile.