Les Jours gris

Iradj Azimi

France — 35 mm — couleurs — 1 h 44 — 1973

Scénario lradj Azimi Images Willy Kurant, Dominique Brabant, Edouard Serra, François About Photographe Antonio Galvez Son Antoine Bonfanti, Auguste Galli, Francis Bonfanti Musique Alain Meunier, Maurice Reyna, Bénédicte Mailliard, Francis Regnier Directeur de Production Marcel Mossotti Production Les Films de l’Atalante Interprétation

Jean Dasté (le voyageur), Josée Destoop (la jeune femme), Sandra Majero (une voisine), Yvon Lec, Paul Hebert, Etienne Dirand, Raphaelle Devins, Pierre Bernard

Les jours gris, c’est l’histoire d’un départ, d’un voyage, et puis d’un retour incertain. Par un bel après-midi tiède, un homme prépare son départ. Une pension doit l’accueillir. Il vient de céder sa maison à son fils Robert qui doit l’emmener. Celui-ci reste absent, les jours passent, l’homme se désespère, jusqu’à une nuit où Robert et Hélène font irruption dans l’appartement balayé par le vent…