Le jour se lève

Marcel Carné

France — 1939 — 93 min — 35 mm — couleur

Scénario Jacques Viot Jacques Prévert Dialogues Jacques Prévert Image Curt Courant Philippe Agostini André Bac Musique Maurice Jaubert Montage René Le Hénaff Décors Alexandre Trauner Son Armand Petitjean Production Productions Sigma Interprétation Jean Gabin (François) Jules Berry (Valentin) Arletty (Clara) Jacqueline Laurent (Françoise) Mady Berry (la concierge) René Génin (le concierge) Jacques Baumer (le commissaire) Marcel Pérès (Paulo) Bernard Blier (Gaston) Source Tamasa Distribution  

Alors que la nuit tombe, un coup de feu retentit dans un immeuble de banlieue. François vient de tuer Valentin. Enfermé dans son appartement, il se souvient des circonstances qui ont fait de lui un meurtrier…

« Le génie de Prévert avec sa verve, son naturel, sa gouaille, son invention stupéfiante, son sens de la tragédie, comme si, avec lui la Butte Montmartre rivalisait avec l’Olympe. On la gardera toujours en mémoire, la musique de ces répliques aussi immortelles que les comédiens qui les proféraient. »
Frédéric Vitoux, l’Observateur-TV, 1994