Il pleut toujours où c’est mouillé

Jean-Daniel Simon

France — 16 mm — Couleurs — 1973

Scénario Jean-Daniel Simon Photo Philippe Rousselot Interprétation

Jacques Serre Myriam Boyer Sylvie Fennec Jean Le Mouel

« Un village du Lot-et-Garonne, ses habitants, la façon dont le fossé se creuse entre une droite et une gauche passionnées pendant la campagne électorale, la façon dont certains prendront conscience qu’ « il pleut toujours où c’est mouillé », c’est-à-dire qu’ « on ne prête qu’aux riches ». « J’ai essayé de montrer les problèmes sociaux tels qu’ils se posent dans un petit village, de la façon la plus honnête et la plus simple possible. Sans nier, bien entendu, que je me place fermement d’un certain côté de la barrière ».(J.D. Simon)
Didactique et précis, le film met en lumière la réalité fasciste qui se cache derrière les prises de position libérales.