Histoires sauvages

Portugal — 1978 — 60 min — 16 mm — couleur

Titre original Histórias selvagens Scénario : António Campos Image : Acácio de Almeida Musique : J.S. Bach, Manuel Figueiredo (accordéon) Montage : António Campos Son : Alexandre Gonçalves Interpretation : Glicínia Quartin (Lobina), Carlos Bartolomeu (Bastião), Cremilda Gil (la vendeuse), Márcia Breia (la femme chez le boucher), João Lagarto (le forain), Júlio Cardoso (l’avocat), Lurdes Jorge (Lurdes, la fille), Fernando Manuel (Fernando, le fils), Laura Quintela (la cliente chez le boucher), Julio Emílio (le grand-père), José Alberto (le boucher) Production : Instituto Portuguès de Cinema

Le bourg de Montemor-o-Velho, dans la province de Beira Litoral. Un couple de fermiers, le père Bastio et la mère Lobina. Les moments significatifs de leur existence précaire et déprimante : le dur labeur, l’exploitation, la rudesse des jours aux rares consolations et délassements. La vieillesse humiliante lorsque, seuls et épuisés, ils sont tolérés par le propriétaire dans une cuisine en ruine.