Gueule de bois

Ladislas Starewitch

France — 1954 — 12 min — 35 mm — noir et blanc

Musique Edouard Flament Avec Ladislas Starewitch Source Collection Martin Starewitch, Paris  

« Tandis que dans la nuit sonnent lentement les douze coups de minuit et que les lumières s’éteignent aux fenêtres du vieux Montmartre, un diable naît dans une flaque de rhum, jetée par quelque ivrogne. Et de faire consciencieusement, sans perdre de temps, son métier de diable. Une cave est toute proche. Le diable invite à sa soirée de gala. Il lève le vent, fait tourbillonner des nuages de poussières, et dans une atmosphère de sabbat, les invités affluent : fantoches fripés de cotillons, déchets et rebuts de tout acabit quittent les poubelles et se hâtent vers le spectacle promis. L’orchestre – jazz – a comme vedette un vieux godillot percé accordéoniste… »
Ladislas et Irène Starewitch