Le Goût du saké

Yasujirō Ozu

Japon — 35 mm, couleurs (Agfacolor), 1 h 55, V.O.S.T.F., inédit en France, 1962

Titre original Samma no aji Scénario Kogo Noda, Yasujiro Ozu Images Yuji Atsuda Musique Kojun Saito Production Shochiku (Ofuna) Distributeur en France Parifilm Interprétation

Chishu Ryu (le père), Shima Iwashita (la fille Michiko), Shinichiro Hikami (le 2e fils, Kazuo), Keiji Sada (le frère, Koichi), Mariko Okada (la soeur, Akiko), Kyoko Kishida (la seryeuse de bar), Nobuo Nakamura, Teruo Yoshida, Norio Maki, Eijiro Tono, Kuniko Miyame, Michiko Tamaki

Shuhei Hiramaya est veuf. Sa femme est morte, le laissant avec une fille et deux garçons dont l’aîné est déjà marié. La fille, Michiko, tout en travaillant pour un ami de son père, s’occupe de la maison. Shuhei a sous les yeux l’exemple de son ami Susumo Horie et de son ex professeur Sakuma. Susumu s’est remarié avec une femme assez jeune pour être sa fille et suggère à Shuhei d’en faire autant. Le professeur Sakuma, lui, possède maintenant une boutique qu’il dirige avec l’aide de sa fille. Lors d’une soirée où ils boivent tous beaucoup, le professeur avoue son erreur : il a gardé sa fille près de lui l’empêchant de se marier. Ce dîner précipite la décision de Shuhei : il faut que sa fille à lui ne prenne pas le même chemin. Celle-ci, secrètement amoureuse d’un jeune homme déjà fiancé à une autre, refuse tout d’abord, puis cède à la volonté paternelle. Une fois la cérémonie du mariage achevée, Shuhei se rend dans un bar tenu par une jolie jeune femme qui lui rappelle sa défunte épouse.