Les Fleurs de Shanghai

Hou Hsiao-Hsien

Taïwan — fiction — 1998 — 2h05 — couleur — vostf

Titre original Hai shang hua Scénario Chu Tien-wen, d’après une nouvelle de Bangqing Han IMAGE Mark Lee Ping-bin Musique Yoshihiro Hanno, Tu Duu-chih MONTAGE Liao Ching-song Production 3H Productions, Shochiku Source Cinémathèque du Luxembourg Interprétation

Tony Leung, Michiko Hada, Michelle Reis, Carina Lau, Jack Kao, Rebecca Pan, Annie Shizuka Inoh, Wei Hsiao-hui, Fang Hsuan

Une maison close à Shanghai, au XIXe siècle. Wang, un haut fonctionnaire habitué des lieux, entretient de longue date une relation fidèle avec l’une des courtisanes, Rubis. Depuis peu pourtant, il fréquente une autre demoiselle, Jasmin, afin de provoquer la jalousie de sa maîtresse officielle.

« Costumes et décors ont beau briller de tout leur éclat, ils n’empêchent pas le film de transcender la reconstitution historique pour devenir une sorte de trip opiacé, un mélodrame en sourdine, une réflexion sur la condition féminine et un pari formel aussi risqué que tenu. Pour incarner ce dispositif quasi conceptuel mais assoupli par le coulé flottant des panoramiques d’Hou Hsiao-hsien, un Tony Leung génial et des comédiennes toutes plus belles les unes que les autres. On ne se lasse pas de s’enivrer du parfum de ces fleurs. »

Serge Kaganski, Les Inrockuptibles, 1er  janvier 2002