La Fin du chemin

Gyula Maàr

Hongrie — 35 mm — noir et blanc — 1 h 40 mn -1974 — Inédit

Titre original Végül Scénario Gyula Maàr. Images Lajos Koltai. Production Studios Hunnia (Budapest) Interprétation

Jozef Kroner (l’homme), Lasko Szacsvay (son fils), Kataline Lazar (l’amie du garçon), Mari Töröcsik (la mère de la jeune-fille)

Un homme au visage buriné dans l’ombre d’un lit. Il ne peut trouver le sommeil. C’est son premier jour – sa première nuit plutôt – de retraite. Lui qui a tant travaillé, le voilà arrivé à l’âge de l’inaction. Il est obsédé par le bilan de sa vie active. Qu’a-t-il fait de lui-même, et maintenant que va-t-il entreprendre, a-t-il su prendre le rythme de son époque ? En affrontant son propre fils, il affronte aussi l’avenir. Or ce fils et la jeune fille que celui-ci aime, représentent une tout autre génération. Peuvent-ils se comprendre? Rien n’est moins sûr ! L’affection suffit-elle à effacer les différences idéologiques et matérielles des générations qui se suivent ?