La Fille aux allumettes

Aki Kaurismäki

Finlande/Suède — fiction — 1990 — 1h09 — couleur — vostf

Titre original Tulitikkutehtaan tyttö Scénario Aki Kaurismäki Image Timo Salminen Montage Aki Kaurismäki Production Sputnik Source Pyramide Films, The Finnish Film Foundation Interprétation

Kati Outinen, Elina Salo, Esko Nikkari, Vesa Vierikko, Silu Seppälä, Outi Mäenpää, Marja Packalén

Iris travaille dans une usine d’allumettes et rentre le soir chez elle, dans un appartement sans joie où sa mère et son beau-père passent leur temps devant la télé. Au bal, Iris rencontre un séducteur et s’égare à prendre pour de l’amour la nuit qu’ils vont passer ensemble.

« La Fille aux allumettes est riche de grandes synthèses invisibles. On y trouve à la fois du mélodrame, du réalisme et du conte de fées. Aki Kaurismäki se montre plus laconique, plus minimaliste, plus elliptique, plus bressonien que jamais. Ou, pour dire les choses plus précisément encore : cette œuvre associe de manière particulièrement harmonieuse la sévérité bressonienne et le mélodrame typiquement finlandais de Teuvo Tulio. Le ton est à la fois celui d’un conte de fées distancié et du quotidien absolu. L’œuvre est à la fois très sérieuse et extrêmement comique, et se situe, de manière générale, à la limite de la compréhension et de la vie, mais en même temps, en un sens, au cœur de l’humanité. »

Peter von Bagh, Aki Kaurismäki, Éd. Cahiers du cinéma/Festival International du Film de Locarno, 2006