Le Fantôme de la liberté

Luis Buñuel

France — fiction — 1974 — 1h43 — 35mm — couleur

Scénario Luis Buñuel, Jean-Claude Carrière Image Edmond Richard Montage Hélène Plemiannikov Décors Pierre Guffroy Son Guy Villette Production Greenwich Film Productions Source Tamasa Distribution Interprétation

Adriana Asti (la sœur du préfet), Julien Bertheau (le premier préfet), Michel Piccoli (le second préfet), Adolfo Celi (le docteur), Milena Vukotic (l’infirmière), Jean-Claude Brialy (M. Foucault), Monica Vitti (Mme Foucault), Paul Frankeur (l’aubergiste)

Les personnages se passent le flambeau de l’histoire selon le principe surréaliste du cadavre exquis. La bonne des Foucault manque à sa surveillance de la petite Véronique, marquant ainsi le départ d’une suite d’événements mettant sens dessus dessous les comportements quotidiens.

 

« Pour dénoncer une certaine société française, Buñuel a choisi, non pas le réquisitoire sordide mais la bonne humeur corrosive qui devrait permettre de tourner en dérision l’ordre établi. Cependant, Buñuel ne se contente pas de brosser des caricatures: sa guignolade fonctionne dans un univers apparemment familier où sont introduits, subrepticement, des éléments irrationnels. »

Gérard Frot-Coutaz, Cinéma, septembre 1974