L’Exécution du traître à la patrie Ernest S.

Richard Dindo

Suisse — 16 mm, couleurs, 1h33, 1975. Inédit en France. V.O.S.T.F.

Titre original Die Erschiessung des Landerverräters Ernest S. Scénario Niklaus Meienberg. Images Rob Gnant, Robert Boner. Son Beni Lehmann. Production Richard Dindo, Filmkollektiv Zurich AG

Le film raconte l’histoire de la vie et de la mort du premier des 17 traîtres à La patrie qui ont été fusillés pour l’exemple en Suisse, pendant la Seconde Guerre mondiale, pour démontrer la volonté de résistance des autorités face à l’Allemagne nazie. Pendant ce temps, cependant, les mêmes autorités ont, sinon approuvé, du moins usé de beaucoup d’indulgence face aux tentattives «d’adaptation» de personnalités haut placées. La parole est donnée dans le film à la famille du fusillé, à des gens qui ont eu à faire avec son procès et son exécution, ainsi qu’à l’historien officiel, le professeur Bonjour. En Suisse, le film de Dindo fut reçu avec beaucoup de curiosité et créa quelques remous dans le calme politique et la bonne conscience de l’Etat.