Eijanaika

Japon — 1981 — 151 min — 35 mm — couleur

Scénario Shôhei Imamura, Ken Miyamoto Image Shinsaku Himeta Musique Shinichiro Ikebe Decors Akiyoski Satani Montage Keiichi Uraoka Son Shotaro Yoshida Production Shochiku, Imamura Productions Interpretation Shigeru Izumiya (Genji), Kaori Momoi (Iné), Ken Ogata (Furukawa), Shigeru Tsuyuguchi (Kinzo), Masao Kusakari (Itoman), Yohei Koono (Hara), Minoriu Terada (Ijuin), Tsutomu Hiura (Sanji)

Pendant la très brève période Keio (1865-1867), marquée par de nombreuses luttes de clans, Genji, revient au Japon après un séjour de six ans en Amérique. Il apprend que sa femme a été vendue à un réseau de prostitution d’Edo. Il s’y rend, et l’aperçoit qui s’exhibe dans une foire. Il tente, en vain, de la convaincre de le suivre mais elle est devenue la maîtresse de Kinzo, le "parrain" du quartier, qui trafique, notamment des armes, avec les différents clans. Genji devient l’un des hommes de main de Kinzo.