La Douceur de nos moeurs

Alberto Seixas Santos

Portugal — 35 mm — couleurs — 1 h 10 — 1972-74

Titre original Brandos Costumes Scénario Alberto Seixas Santos, Luiza Neto, Jorge Nuno Judice Dialogues Luiza Neto Jorge Images Acacio de Almeida Musique Jorge Peixinho Montage Solveig Norlund Production Centre Portugais de Cinéma et Tobis Portuguesa Film subventionné par la Fondation Gulbenkian Interprétation

Luis Santos (le père), Dalila Rocha (la mère), Isabel de Castro (la fille aînée), Sofia de Carvalho, Cremilde Gil e Constança Navarro

En utilisant la projection d’ « actualités » sur l’ascension, la gloire et la chute de salazarisme, alternée avec des scènes de la vie domestique d’une famille de la moyenne bourgeoisie portugaise, le film trace un parallèle entre la figure du père traditionnel et celle du dictateur Salazar. Les conflits et les frustrations des deux filles du couple (correspondant à deux générations) sont présentés didactiquement par leurs rapports avec leurs parents, leur grand-mère et la bonne. Ces événements du domaine privé sont confrontés avec les événements de l’histoire collective du pays, à travers l’utilisation de nombreux documents visuels et sonores, et de «chansons » apparentées au théâtre du type brechtien, à travers lesquelles sont critiquées les positions des principaux personnages.