Le Dernier des injustes

Claude Lanzmann

France/Autriche — documentaire — 2013 — 3h40 — DCP — couleur — vostf

Scénario Claude Lanzmann Image Caroline Champetier, William Lubtchansky Montage Chantal Hymans Son Antoine Bonfanti, Manuel GrandPierre, Alexander Koeller Production Synecdoche Source Le Pacte  Interprétation

Benjamin Murmelstein, Claude Lanzmann

En 1975 à Rome, Claude Lanzmann filme Benjamin Murmelstein, le dernier président du Conseil juif du ghetto de Theresienstadt et, en 2012, met en scène ces entretiens en revenant à Theresienstadt, la ville « ghetto modèle » élu par Adolf Eichmann pour leurrer le monde.

« Il est un point qui rend ce film infiniment précieux. C’est la double présence à l’écran de Claude Lanzmann. Celle de l’homme mûr qu’il fut dans son face-à-face avec Murmelstein, et celle de l’homme vénérable qu’il est devenu aujourd’hui. Dans ce repli du temps, naît l’impression que Lanzmann tend à distance la main à Murmelstein, dont il partage aujourd’hui, à l’heure où le génocide entre dans l’Histoire, l’infinie solitude et le sentiment d’être sans doute le dernier témoin. Cela suffit à le rendre bouleversant. » Jacques Mandelbaum, Le Monde, 21 mai 2013

Voir un extrait