Les Demoiselles de Wilko

Andrzej Wajda

1978 — Pologne/France — 35 mm — couleurs — 118 mn — V.O.S.T.F.

Titre original Panny z Wilka Scénario Zbigniew Kaminski, d’après la nouvelle de Jaroslaw Iwaszkiewicz Prises de vue Edward Klosinski Montage Halina Prugar Décors Allan Starski Musique Karol Szymanowski Production Films « Ensemble X », Varsovie ; PierSon Production Distribution Films Molière, Paris Interprétation

Daniel Olbrychski (Victor), Anna Seniuk (Juta), Christine Pascal (Tunia), Maja Komorowska (Jota), Stanislawa Celinska (Zosia), Krystyna Zachwatowicz (Kazia)

Les années 30. A la suite du décès de son ami, Victor Ruben (Daniel Olbrychski), suivant le conseil de son médecin, part pour la campagne. En chemin pour rejoindre la propriété de son oncle, Victor s’arrête à Wilco où, il y a quinze ans, il passa des vacances heureuses. Retrouvant là cinq femmes qu’il a (peut-être) aimées, quelque chose du temps passé, de l’époque d’avant la guerre de 14 le saisit : est-ce le pressentiment du bonheur ? Les cinq jeunes filles qu’il a connues ont changé ; la plupart sont mariées, voire séparées de leur mari. Fela, que Victor aima passionnément, est morte ; Kazia s’est résignée à une existence médiocre ; Jula a épousé un homme sans égard ; Jola essaie d’oublier une jeunesse qui lui a échappé ; Tunia la plus jeune, est différente… D’une femme à l’autre, Victor retrouve fugitivement une autre image de lui-même, mais en proie au sentiment de la mort, il décide de repartir à Varsovie. « Un jour de plus et je restais » dit-il. Dans le train qui le ramène à la capitale, un vieil homme le regarde : une préfiguration de ce que Victor va devenir… ?