La Circostanza

Ermanno Olmi

35 mm — couleurs — 92 mn — 1974

Scénario Ermanno Olmi Images Ermanno Olmi Musique Lucio Battisti, Toni Cicco, Gabriele Lorenzi, Alberto Radius, Vince Tempera Décors Ettore Lombardi Montage Ermanno Olmi Production RAI Interprétation

Ada Savelli (la mère), Raffaella Bianchi (Silvia), Gaetano Porro (le père), Mario Sireci (le fils), Barbara Pezzuto (Anna), Massimo Tabak (Tommaso), Giorgio Roncaglia, Enrico Bertoni

A la fin de l’été les membres d’une riche famille de la bourgeoisie milanaise, sont disséminés dans les différentes maisons qu’ils possèdent. La mère, Laura Riberti, est dans la villa du bord de mère avec Silvia, sa plus jeune fille, qui a seize ans, tan-dis que son second fils, Tommaso, vit dans la ferme de la plaine lombarde. Le fils aîné et son épouse enceinte, Anna, habitent une petite maison de bois construite de leurs mains près de la ferme. Le père, enfin, est retourné depuis peu dans l’appartement, en ville. Un jour, la mère est amenée à porter secours à un jeune homme victime d’un accident de la route, qu’elle conduit à l’hôpital. Prise d’une affection maternelle pour lui, elle lui rend visite régulièrement jusqu’au jour où elle retrouve le lit d’hôpital vide et qu’elle apprend qu’il a été emmené par son père vers une destination inconnue. Le père, directeur administratif, vit dans l’angoisse de perdre son poste à l’arrivée d’un nouveau pré-sident. Il doit suivre avec d’autres collègues un séminaire de recyclage, qui se présente sous la forme d’un jeu dont il sort vainqueur. Au bord de la mer, Silvia passe ses journées avec un groupe de camarades et, malgré l’existence d’un ami qui vit près de la ferme en Lombardie et à qui elle a promis d’être fidèle tout l’été, elle passe une tendre nuit sur la plage avec Fabrizio qui la courtisait depuis longtemps. De retour à la ferme, elle rompt avec celui qui l’attendait. Le fils aîné, toujours occupé à bricoler, aide sa femme à accoucher prématurément par une nuit d’orage. Contre l’avis de Laura, le jeune couple décide de ne pas emménager dans la ferme, plus confortable. Tommaso, renfermé et solitaire, construit un robot pensant dans son laboratoire…