Le Christ s’est arrêté à Eboli

Francesco Rosi

1979 — 150 min — 35 mm — couleur

Titre original Cristo si è fermato a Eboli Scénario Francesco Rosi, Tonino Guerra, Raffaele La Capria, d’après le livre de Carlo Levi Image Pasqualino De Santis Musique Piero Piccioni Montage Ruggero Mastroianni Decors Andrea Crisanti Son Mario Bramonti Interpretation Gian Maria Volonté (Carlo Levi), Paolo Bonacelli (don Luigino Magalone), Alain Cuny (le baron Rotunno), Lea Massari (Luisa Levi), Irene Papas (Giulia), François Simon (le curé don Trajella) Production Vides, Fides, Rai Due (Rome), Action Film (Paris)

En 1935, accusé d’opposition militante au fascisme mussolinien, l’écrivain et médecin milanais Carlo Levi est condamné à trois ans de résidence forcée dans un village du Sud, Eboli. Il découvre les misérables conditions d’existence des villageois. Peu à peu, la nouvelle se répand selon laquelle il est médecin et les habitants le supplient de soigner les malades. Mais les autorités, par la voix du Podestat, s’y opposent vigoureusement. Carlo Levi doit user de chantage : il ne soignera une personne proche du Podestat que si autorisation lui est donnée de soigner tous les autres villageois, sans distinction.