Cher voisin

Zsolt Kezdi-Kovacs

1979 — Hongrie — 35 mm — couleurs (Eastmancolor) — 98 mn — V.O.S.T.F.

Titre original A Kedves Szomszéd Scénario Géza Beremenyi, Zsolt Kezdi-Kovacs Prises de vue Jànos Zsombolyai Production Mafilm Studio Objektiv, Budapest Interprétation

Làszlo Szabô (Dibusz), Lajos Szabô (Okolicsni), Margit Dayka (Ida), Agi Margittay (Mme Hajdu), Gyôngyi Vigh (Bea), Bertalan Solti (le professeur)

La vie bien tranquille des habitants d’un vieil immeuble promis à la démolition est mise sens dessus-dessous par l’arrivée de Dibusz, qui revient s’installer provisoirement chez son père après s’être séparé de sa femme. Son premier soin est de faire placer le vieillard dans un foyer. Ensuite, il se lance dans une opération de conquête de l’immeuble. Très vite, Dibusz est généralement considéré par tous comme un « gentil voisin », qui prend sans qu’on le lui demande le parti des autres locataires et s’entremet dans leurs affaires, distribuant des conseils à droite et à gauche. Il finit par transformer les locataires en une « belle grande famille », en veillant bien entendu à en être le chef respecté et incontesté. Mais tout ce beau rêve finit par s’écrouler, lorsque les locataires sont répartis dans tous les coins de la ville lors de la démolition du vieil immeuble, loin de l’autorité de Dibusz. La maison abandonnée reste là, vide, et n’a plus pour habitants que les chats errants.