Camille Claudel 1915

Bruno Dumont

France — fiction — 2013 — 1h37 — couleur

Scénario Bruno Dumont Image Guillaume Deffontaines Montage Bruno Dumont, Basile Belkhiri Son Philippe Lecoeur Production 3B Productions Source ARP Sélection Interprétation

Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent, Emmanuel Kauffman, Robert Leroy, Marion Keller, Armelle Leroy-Rolland, Myriam Allain, Régine Gayte, Nicole Faurite, éric Jacoulet

Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile du sud de la France – là où elle ne sculptera plus – chronique de la vie recluse de Camille Claudel, dans l’attente d’une visite de son frère, Paul Claudel.

« La rencontre tant attendue par Camille a enfin lieu. Déchirante, glaçante, elle dure dix minutes. Il faut la voir pour le croire. Deux visions du monde s’opposent. Paul, submergé par l’exubérance d’une Camille dépassée par sa joie de le revoir, ne perçoit pas ou refuse de comprendre ce qu’il y a de raison en elle. Il prend congé comme on s’enfuit. Camille, elle, vivra encore vingt-huit ans dans l’asile de Montdevergues. Avant d’y mourir de faim, victime des restrictions alimentaires imposées par le régime de Vichy à ceux qu’on appelait « les fous ». Sans effet de manches, avec humilité, Dumont réalise son film le plus bouleversant, le plus en empathie avec ses personnages. Et nous touche au plus profond de notre être. » Jean-Baptiste Morain, Les Inrockuptibles, 13 mars 2013