Bobo (O)

José Alvaro Morais

Portugal — 35 mm — couleurs — 124 mn — 1988

Scénario José Alvaro Morais et Rafael Godinho, d’après le roman homonyme d’Alexandre Herculano Images Mario de Carvalho Musique Carlos Azevedo, Carlos Zingaro et Pedro Cal-deira Cabral Décors Jasmin Montage José Nascimento et Luis Sobral Production Animatografo, Produçao de Filmes (Lisbonne) Source Instituto Portugues de Cinema, Rua de Sao Pedro de Alcantara 45, 1200 Lisboa, Portugal Interprétation

Fernando Heitor, Paula Guedes, Luis Lucas, José Eduardo, Glicinia Quartin, Isabel Ruth, Joao Guedes, Maria Amélia Matta, Luis Miguel Cintra, Raul Solnado, Rogério Samora, Virgilio Castelo

Dans une taverne de mariniers sur les bords du Tage, Rita Portugal et Francisco Bernardes attendent la fin de la journée : ce matin, Joao a été assassiné. Le corps a été découvert dans un coin du studio, au cours de la répétition de la dernière scène de O Bobo. C’est un menuisier qui l’a trouvé quand les lumières se sont allumées, après qu’Afonso Henriques soit monté sur le trône que sa mère, Dona Teresa, venait de quitter. Il y a plus d’un an que Francisco a décidé d’adapter le roman d’Herculano pour le théâtre. Dès la première heure, Joao a été le seul à l’encourager et c’est lui-même qui avait suggéré de monter le spectacle dans le vieux studio de cinéma de Lisboa Filmes. Cela n’avait pas été facile, rien qu’avec une demi-douzaine d’acteurs et d’amis techniciens qui travaillaient presque gratuitement. La première devait avoir lieu la semaine suivante. Ensuite, à la fin de l’été, Francisco devait quitter le Portugal pour aller vivre à New York, si Joao parvenait à trouver de l’argent pour le voyage, et si Rita acceptait de l’accompagner…