Baisers volés

François Truffaut

France — 1968 — 90 min — 35 mm

Scénario François Truffaut, Claude de Givray, Bernard Revon Image Denys Clairval Musique Antoine Duhamel Montage Agnès Guillemot Décors Claude Pignot Son René Levert Production Les Films du Carrosse, Les Artistes Associés Source MK2 Interprétation

Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel), Claude Jade (Christine Darbon), Delphine Seyrig (Fabienne Tabard), Michael Lonsdale (Monsieur Tabard), Harry Max (Henri), André Falcon (Monsieur Blady), Claire Duhamel (Madame Darbon), Daniel Ceccaldi (Monsieur Darbon), Paul Pavel (Julien)

Réformé, Antoine s’empresse d’aller revoir Christine, une jeune fille qu’il aime d’un amour presque sans espoir. Avec l’aide chaleureuse des parents de la jeune fille, il décide de trouver du travail. Tout d’abord veilleur de nuit, il est très vite engagé dans une agence de détectives…

« Quel adolescent n’a rêvé pareille aventure, à une Fabienne ravissante, éthérée, s’offrant ainsi avec une tranquille impudeur? Un enchantement que distille Seyrig et l’adorable musique de sa voix. La scène est brève ; on voudrait, tout comme le film, qu’elle ne finisse jamais. » M. J., Les Nouvelles littéraires, 11 septembre 1968