Au bout du printemps

Bernard Dubois

France — 35 mm, couleurs, 1976. Inédit

Scénario-dialogues Gilbert Tanugi d’après Son propre livre. Images Paul Bonis. Décors Pierre François Buttin. Musique Henri Cow, Paul Mc Cartney, Jean-Claude Vannier. Production FR 3 Lyon Interprétation

Clémentine Amouroux (Rose), Philippe March (Dji), Macha Méril (Luce), Michel Robin (Mardigras), Niels Arestrup (Brandy), Lila Kedrova (Mme Debolska)

Ils se sont rencontrés dans les jardins du Palais Royal. Rose a 16 ans et demie. Brandy arrive du Canada. Il est à la recherche de son père le clown Mardigras qui l’a abandonné, il y a dix ans. Un jour Rose apprend que Mardigras est le riche propriétaire d’un cabaret à Pigalle. Brandy essaye de profiter de l’argent paternel mais la déception vient vite. Rose essaye sans succès de faire partager son bonheur à ses parents. Brandy doit repartir. Avec la complicité de Rose, Mardigras essaye de reconquérir l’estime de son fils. Mais Brandy part et Rose reste seule. C’était l’histoire d’un premier amour.