Ascenseur pour l’échafaud

Louis Malle

France — 1957 — 92 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario : Louis Malle, Roger Nimier Image : Henri Decaë Musique : Miles Davis Montage : Léonide Azar, Kenout Peltier Decors : Rino Mondellini, Jean Mandaroux Son : Raymond Gauguier Production : NEF Interpretation : Maurice Ronet (Julien), Jeanne Moreau (Florence), Georges Poujouly (Louis), Yori Bertin (Véronique), Ivan Petrovich (Horst), Lino Ventura (le commissaire Chérier), Félix Marten (Christian)

Julien accomplit un crime parfait en supprimant le mari de sa maîtresse. Contraint de revenir sur les lieux du crime, il se trouve coincé dans l’ascenseur pendant tout un week-end. C’est alors que toute la mécanique mise au point par le couple se dérègle… « Je me réjouis de voir ce film rendre enfin justice à Maurice Ronet, qui fait si peu « acteur » et qui sait faire croire, avec sensibilité et une grande économie de moyens, à la vie intérieure de son personnage. » Jacques Doniol-Valcroze, France-Observateur, 5 février 1958