L’Arbre aux sabots

Ermanno Olmi

35 mm — couleurs — 170 mn — 1978

Titre original L'Albero degli zoccoli Scénario Ermanno Olmi Images Ermanno Olmi Musique Bach Décors Enrico Tovaglieri Montage Ermanno Olmi Production RAI / Italnoleggio Cinematografico (Rome) Palme d’or au Festival de Cannes (1978) Sortie Paris 27 septembre 1978 Interprétation

Luigi Ornaghi (Batisti), Francesca Moriggi (Bastitina), Omar Brignoli (Minek), Antonio Ferrari (Tupi), Teresa Brescianini (la veuve Runk), Guiseppe Brignoli (Anselmo), Francesca Villa (Annetta), Maria Grazia Caroli (Bettina), Battista Trevaini…

Une grande ferme lombarde à la fin du siècle dernier. Là vivent cinq familles de métayers. La maison, les étables, la terre et les arbres, une partie du bétail et des outils appartiennent au propriétaire et c’est à lui que reviennent les deux tiers de la récolte. L’Arbre aux sabots est la chronique documentée et minutieuse de cette ferme, de l’automne au printemps. Les travaux, les joies, les peines, les événements du quotidien, l’injustice et l’arbitraire du propriétaire foncier, la résignation paysanne, la religion et son influence prédominante. Montés chronologiquement et leurs péripéties se croisant, plusieurs épisodes imbriqués constituent la trame du film : l’histoire des Batisti, des Brena, des Finard, celle de la veuve Runk ou encore l’aventure d’Anselmo et de Bettina, alternent avec des scènes de la chronique paysanne.