Anthracite

Edouard Niermans

France — 35 mm — Couleurs — 90 min — 1980

Scénario Edouard Niermans Prises de vues Bernard Lutic Musique Alain Jomy Décors Didier Haudepin Montage Yves Deschamps Production Claude Guedj I Rush I Antenne 2 Distribution Gaumont Attaché de presse Gilbert Guez Interprétation

Bruno Cremer, Jean Bouise, Jean-Pol Dubois, Jerôme Zucca, Jean-Pierre Ragot, Paul Bisciglia, Jenny Cleve, Maria Machado, Roland Bertin, Jacques Bonnafe, Yves Thuillier, Pierre Raldini, Guy Dhers, Bernard Leonard, Eliane Mazelle, Emilien Rex, Firmin Segre

1952. Un collège de Jésuites, dans la région de Rodez. Tandis que le Recteur (Jean Bouise) et le Préfet (Bruno Cremer) veillent à m aintenir leurs privilèges de caste, le Père Godard (Jean-Pol Dubois), surnommé Anthracite, le surveillant des classes terminales, n’aspire, lui, qu’à la mortification. Il va buter, à chaque pas, contre la cruauté des adolescents. Et ce, d’autant plus qu’ils ont décelé l’intérêt particulier que lui inspire l’un des élèves : Pierre (Jérôme Zucca). Dès lors, toutes les occasions sont bonnes pour humilier l’un et l’autre. Le Préfet n’a plus qu’un souci : se débarrasser d’Anthracite, ce vaincu, car il sait que la jeunesse exige un maître, sinon, elle retourne à l’état sauvage.