À l’abordage

Guillaume Brac

France — 2019 — 1h35 — couleur

scénario Guillaume Brac, Catherine Paillé image Alan Guichaoua son Vincent Vatoux, Vincent Verdoux, Emmanuel Bonnat montage Héloïse Pelloquet production Geko Films, Arte France source Jour2fête interprétation Éric Nantchouang, Salif Cissé, Édouard Sulpice, Asma Messaoudène, Ana Blagojevic, Martin Mesner, Lucie Gallo, Cécile Feuillet, Nicolas Pietri

Paris au mois d’août. Un garçon rencontre une fille. Ils ont le même âge, mais n’appartiennent pas au même monde. Félix travaille, Alma part en vacances le lendemain. Qu’à cela ne tienne. Félix décide de rejoindre Alma à l’autre bout de la France. Par surprise. Il embarque son ami Chérif, parce qu’à deux, c’est plus drôle. Et comme ils n’ont pas de voiture, ils font le voyage avec Édouard. Évidemment, rien ne se passe comme prévu. Peut-il en être autrement quand on prend ses rêves pour la réalité ?

« Attendre un nouveau film de Guillaume Brac, c’est se demander dans quelle contrée ce réalisateur avide de nouveaux horizons va nous emmener. […] Tous les ingrédients qui font le sel du cinéma de Brac (une histoire d’amour faussement naïve pendant la période à la fois cruelle et légère des vacances, une relation qui risque de révéler une fracture sociale, l’exploration d’un territoire comme métaphore de la nouveauté mais aussi du danger…) [sont] réunis pour faire de À l’abordage un délicieux exercice d’équilibre entre chronique sentimentale et portrait politique de la jeunesse contemporaine. […] Le cinéaste a un don assez magique pour sublimer ses acteurs dans un mélange de vulnérabilité et de force séductrice. »

Léa André-Sarreau, Trois couleurs, 5 février 2020