Les 40e Rugissants

Christian de Chalonge

35 mm / couleurs / 135 mn / 1981

Scénario André G. Brunelin, d’après un sujet de Jac-ques Perrin, Christian de Chalonge, André. G. Brune-lin et le récit de Ron Hall et Nicolas Tomalin, The Last Strange Voyage of Donald Crowhurst. Images Luciano Tovoli et Jean Penzer (Sierra Leone) Musique Henri Lanoë, Bach, Brahms, Debussy et Sibelius Décors Max Douy Montage Henri Lanoë Production Jacques Perrin pour Cinéma 7/TFI Films Productions/Gaumont/Tele-München (Munich)/Télévision de la Sierra Leone Sortie Paris 11 août 1982 Interprétation

Jacques Perrin (Julien Dantec), Julie Christie (Catherine Dantec), Michel Serrault (Barrai), Gila von Weitershausen (Émilie Dubuisson), Heinz Weiss (Joss), Jean Leuvrais (Dorange)

Faute d’avoir pu imposer à aucun des concurrents un système de sécurité dont il est l’inventeur et tenté par la crainte de l’échec, Julien Dantec, électronicien, décide de participer à la course autour du monde en solitaire à la voile. Trop limité au niveau des moyens, mais poussé par Barrai, son peu scrupuleux agent publicitaire, Julien Dantec prend le départ après une préparation insuffisante, tant pour lui que pour le bateau. Dernier et très attardé, il songe à abandonner et à rejoindre sa femme et ses enfants. Mais Barrai tente un coup de bluff il indique une position fausse de Dantec le plaçant en position avantageuse. Pris au jeu, Julien décide de tricher il interrompt ses messages radio, se contente de descendre directement par l’Atlantique pour rejoindre le cap Horn au lieu de suivre la route imposée par le Pacifique. Il se retrouve ainsi en tête de la course et sur le chemin de la gloire mais, incapable d’assumer cette situation, il se laisse gagner par la folie.