38

Wolfgang Glück

Autriche/RFA — 35 mm — couleurs — 93 mn — 1986

Scénario Wolfgang Glück Images Gerhard Vandenberg Musique Bert Grund Décors Herwig Libowitzky Montage Heidi Handorf Production Satel-Film (Vienne) / Almaro Film (Munich) / Bayerischer Rundfunk Interprétation

Tobias Engel (Martin), Sunnyi Melles (Carola), Heinz Trixner (Toni), Lotte Ledl (la mère), Ingrid Burkhard (Mme Schostal), Romuald Pekny (Sovary), Josef Frühlich (Kemetter), David Cameron (Colonel Jovanovic). Maria Singer (Mme Pekarek)

Automne 1937. Carola Hell, comédienne, et Martin Hoffmann, journaliste juif, forment un couple uni. Toni Drechsler, l’ami de Martin, est persuadé que la prise du pouvoir par Hitler est imminente, et supplie en vain Martin de quitter le pays. Martin et Carola ferment les yeux devant toutes les menaces. Carola, qui « ne veut pas s’occuper de politique », se rend à Berlin pour une tournée, où elle remporte un triomphe dans le rôle d’« Emilia, Galotti ». Malgré son succès, elle est interpellée par la police et passe une journée en prison, pour s’être plainte, à travers une ligne téléphonique sous écoute, des tracasseries nazies. Pris de panique, Martin tente de se rendre à Berlin, mais Toni réussit de justesse à l’en empêcher. Début 1938. L’occupation allemande devient de plus en plus inévitable. Le mouvement nazi se manifeste de plus en plus ouvertement et l’antisémitisme redouble d’agressivité. Carola est enceinte. Le 11 mars 1938, Hitler occupe l’Autriche. Alors que Carola et Martin essaient de partir pour Prague, celui-ci est retenu par une compagnie de SA qui surveille la gare. Lorsqu’il apprend que Carola est bien arrivée dans la capitale tchécoslovaque, il tente de passer clandestinement la frontière, mais sera arrêté par une patrouille SS.