Que ta joie demeure

Denis Côté

Canada/Québec — fiction/documentaire — 2014 — 1h10 — couleur

Scénario Denis Côté Image Jessica Lee Gagné Montage Nicolas Roy Son Frédéric Cloutier, Clovis Gouaillier Production Metafilms Source Independencia

Mêlant documentaire et fiction, portant une grande attention aux cadres et au son, Que ta joie demeure est un film hypnotique sur le rapport de l’ouvrier à sa machine et sur le rapport de l’homme à son travail.

« Ce film-essai, aussi envoûtant qu’énigmatique, aborde “le” sujet privilégié du cinéma documentaire : le travail manuel, la satisfaction ou l’aliénation des gestes répétés et de l’interaction avec la machine. Pourtant, rien de moins transitif que le cinéma de Denis Côté. En ces plans véritablement habités, la teneur sacrée du choral de Bach rejoint l’écriture à la fois imagée et abstraite du Giono de Que ma joie demeure pour tisser une forme si rare aujourd’hui qu’elle en devient incongrue : une allégorie. » Charlotte Garson, Cinéma du réel, 2014