Japón

Carlos Reygadas

Mexique — 2002 — 120 min — 35 mm — couleur

Scénario Carlos Reygadas Image Diego Martínez Vignatti Musique Bach, Arvo Pärt, Shostakovich Montage Daniel Melguizo, Carlos Serrano Azcona, David Torres Decors Alejandro Reygadas Son Gilles Laurent Production NoDream Cinema (Mexique) – Carlos Serrano Azcona (Espagne) Source Bodega Films Interpretation Alejandro Ferretis (l’homme), Magdalena Flores (Ascen), Martín Serrano (Juan Luis), Yolanda Villa (Sabina), Carlos Reygadas Barquín (le chasseur), Rolando Hernández (le juge)

Un homme de la ville, cynique et désillusionné, se rend au fin fond du Mexique pour se préparer à la mort. Il trouve à se loger chez une vieille métisse habitant seule dans un canyon désolé. Plongé dans l’immensité d’une nature vertigineuse et sauvage, confronté à l’humanité infinie de sa logeuse, l’homme oscille entre cruauté et lyrisme. Il voit se réveiller en lui l’ivresse des sens, son désir de vie et de sexualité crue. L’histoire d’une rédemption, entre renaissance existentielle et élan spirituel.