Haïti : Le Chemin de la liberté

Arnold Antonin

Haïti — 16 mm — noir et blanc — 1 h 43 — 1974

Titre original Ayiti, min chimin libété Images Jules Lecours Musique Romolo Grano, morceaux de groupes musicaux haïtiens Production Les films de l’homme (Musée de l’Homme)

Le premier long métrage haïtien est un film-document sur la dictature duvaliériste et, donc, interdit dans son propre pays. Film militant conçu de façon didactique et scientifique : la situation actuelle est présentée après un exposé historique très documenté et soigneusement sélectionné. C’est un réquisitoire passionné et raisonné contre le « tonton-macoutisme que nous avons trop tendance à traiter en Occident comme une dictature folklorique d’opérette à cause de la stupidité affichée de ceux qui l’imposent, mais que les Haïtiens, eux, savent être une des plus sanglantes des temps modernes, et une des plus liée aux grands intérêts américains. L’ennemi principal est toujours le même, dans le continent américain. Dans ce film, la démonstration en est faite avec beaucoup de positivité.