L’Armée des ombres

Jean-Pierre Melville

France — 1969 — 145 min — 35 mm — couleur

Scénario Jean-Pierre Melville d’après l’œuvre de Joseph Kessel Image Pierre Lhomme, Walter Wottitz Musique Éric Demarsan Montage Françoise Bonnot Son Jacques Carrère, Alex Pront, Jean Nény Production Les Films Corona, Fono Roma Interprétation Lino Ventura (Philippe Gerbier) Paul Meurisse (Luc Jardie) Jean-Pierre Cassel (Jean-François Jardie) Simone Signoret (Mathilde) Paul Crauchet (Félix) Christian Barbier (le Bison) Serge Reggiani (le coiffeur) Source Archives Françaises du Film du CNC  

En 1942, le gaulliste Philippe Gerbier, incarcéré par la Gestapo, parvient à s’échapper et rejoint à Marseille, Félix, membre de son réseau. Plus tard, Félix propose à l’un de ses amis, Jean-François Jardie, de se joindre à eux. Ce dernier se rend à Paris pour livrer un poste émetteur à Mathilde, une personnalité importante de la Résistance. Il en profite pour rendre visite à son frère Luc, un bourgeois philosophe dont il ne partage pas l’apparente résignation. Une nouvelle mission prévoit d’envoyer huit agents à Londres, parmi lesquels Gerbier et le grand patron de la Résistance, qui n’est autre que Luc Jardie…