Engagements et collaborations à l’année

Toute l’année, le Fema La Rochelle organise des projections et développe des liens avec d’autres professionnels (salles de cinéma, festivals, cinémathèques, etc.) tout en s’engageant dans des initiatives visant à la parité, la solidarité et l’éco-responsabilité.

 

 


Engagement 50/50

Charte pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma, initiée par le Collectif 50/50.

Signée en juillet 2018 par les délégués généraux, Sophie Mirouze et Arnaud Dumatin, elle se fixe notamment comme objectif la parité dans les instances dirigeantes des festivals, et de rendre transparente la liste des membres des comités de sélection et programmateurs « pour écarter toute suspicion quant à un manque de parité ou de diversité » tout en respectant « les choix éditoriaux et stratégiques » des festivals.


Démarches solidaires

En 2020, la relation étroite avec les professionnels du cinéma, habitués à se réunir à La Rochelle pendant le festival, s’est poursuivie différemment.

• Accompagnement des films en collaboration avec les distributeurs et l’ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma) notamment pour les rétrospectives Ida Lupino, Roberto Rossellini et Michel Piccoli.

• Solidarité avec les éditeurs vidéo et soutien de l’appel des 70 : boutique de DVD aux Fema d’été et d’automne avec l’intégralité des recettes de ventes reversées aux éditeurs.

• Sensibilisation à la diversité du cinéma sur les chaînes de la télévision publique : à l’initiative de Carlotta Films et du Fema, mobilisation pour une tribune signée par 122 professionnels, publiée dans Le Monde le 26.04.20 et suivie d’une pétition en ligne.


Transmission au travers de stages et ateliers

• Formation dispensée par Images en bibliothèques « Gérer et animer un fonds image et son en médiathèque » : monter un ciné-concert par Arnaud Dumatin, le 27.09.19.

• Formation proposée par Les Doigts dans la prise auprès de médiateurs jeune public : la programmation de films jeune public dans un festival de cinéma de patrimoine par Anne-Charlotte Girault et Sophie Mirouze, le 23.10.20.


Engagement dans une démarche éco-responsable

• Formation suivie par l’équipe du Fema autour de l’éco-responsabilité avec Les Doigts dans la Prise et Zero Waste France.

• Participation à des rencontres thématiques locales, nationales et européennes.

• Signature de la « Green charter for Film Festivals – Secoya ».

• Mobilisation d’un volontaire en service civique sur 6 mois en vue de la mise en place de la démarche éco-responsable du festival et réflexion sur un échéancier.

• Constitution d’un groupe de réflexion autour du « Festival du futur » dans le cadre d’un atelier avec les étudiants de l’université Paris 8-Saint-Denis.


Collaborations avec les salles de cinéma

• Projections régulières, en amont du Festival, dans tout le département de la Charente-Maritime et au-delà : avant-premières, en présence d’invités et avec un réseau de salles partenaires (Le Gallia à Saintes, Le Moulin du Roc à Niort, Le Jean-Eustache à Pessac, La Cité de l’Image à Angoulême, Le Méliès à Pau, La Maline sur l’Ile-de-Ré, etc.).

• Organisation d’une tournée du Fema « hors-les-murs » en 2020 en Nouvelle-Aquitaine et partout en France avec de nouvelles salles partenaires (lien : https://festival-larochelle.org/fr/festival-2020/hors-les-murs).


Collaborations avec les festivals et ciné-clubs

• Implication dans des collectifs de festivals, laboratoires d’idées, outils de mutualisation et de développement des collaborations : Carrefour des festivals et le tout nouveau Collectif des festivals de cinéma et d’audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine.

• Projections régulières de films de patrimoine et d’avant-premières en partenariat avec Jules+Jim, ciné-club créé à La Rochelle en 2018.

• Projection en plein air au « Festival des festivals » de Surgères, organisé chaque année, fin août, par le département de la Charente-Maritime.

• Invitations par d’autres festivals (jurys, rencontres professionnelles, etc.) et participations à des festivals français et européens avec des collaborations régulières visant à développer des partenariats autour d’échanges de programmation, de sections et d’invité.es commun.es :

Festival Un week-end à l’Est (Paris) — Il Cinema Ritrovato, Bologne (Italie) — New Horizons International Film Festival de Wroclaw (Pologne) — Nordic Film Days Lübeck (Allemagne) — Bergamo Film Meeting (Italie) — Transilvania International Film Festival (Roumanie) — Rendez-vous franco-serbes du cinéma (Belgrade) — Sarajevo Film Festival (Bosnie-Herzégovine) — Festival International de Cine de San Sebastián (Espagne) — Trieste Film Festival (Italie) — Istanbul International Film Festival (Turquie) – Les Arcs Film Festival (France)


Collaborations avec les cinémathèques européennes

Collaborations étroites développées depuis de longues années avec plusieurs cinémathèques, en France et en Europe, permettant au festival d’accéder à des copies rarissimes et aux films de circuler plus largement grâce à des programmations communes d’hommages et de rétrospectives :

Cinémathèque française — Archives françaises du film du CNC — La Cinémathèque de Toulouse — Cinémathèque de Grenoble — Institut Lumière (Lyon) — Cinémathèque Royale de Belgique/Cinematek — Cineteca di Bologna (Italie) — Svenska Filminstitutet (Stockholm)


Collaborations avec les sites de VàD

• Partenariat avec LaCinetek, un site français et européen de vidéo à la demande consacré aux plus grands films qui ont marqué l’Histoire du cinéma. En 2019, la première séance du ciné-club de la Cinetek a au lieu au Fema avec la projection en salle et en ligne de Suspiria, en présence de Dario Argento et en collaboration avec Le Monde. En 2020, le Fema a été le 1er festival à être accueilli par LaCinetek, avec la programmation de courts et longs métrages et la production de suppléments/bonus avec des spécialistes présentant chaque film.

• Collaboration avec ArteKino, première offre numérique gratuite, multilingue et participative, entièrement dédiée au cinéma européen et disponible sur l’ensemble du territoire européen. Développé par ARTE en partenariat avec Festival Scope, ArteKino vise à permettre à une large audience européenne de découvrir la richesse et la diversité de la production cinématographique européenne. En 2020, le Fema a programmé Chanson triste sélectionné au Festival ArteKino 2019.