RetourX

English main menu

Victor Sjöstrom

 
 

Victor Sjöstrom

Victor Sjöström est né le 20 septembre 1879 à Sibodal, en Suède. Comédien et metteur en scène, il est engagé dès 1912 comme réalisateur par Charles Magnusson, le chef de production de la Svenska Biografteatern. Aux côtés de Mauritz Stiller, Victor Sjöström établit les bases de « l’école scandinave » par une production extrêmement dense où les paysages sauvages et les sentiments romantiques jouent les premiers rôles. Si de nombreux films ont disparu lors de l’incendie des studios suédois en 1941, ceux qui ont survécu, comme Terje Vigen (1916), Les Proscrits (1917) ou La Charrette Fantôme (1921), témoignent de l’importance et de la modernité de Sjöström. Il part ensuite aux États-Unis sur l’invitation de Louis B. Mayer, et réalise pour la MGM (sous le nom de Victor Seastrom) Larmes de clown (1924), La Lettre écarlate (1926) et Le Vent (1928). Sa carrière de réalisateur périclite avec l’arrivée du parlant, et Sjöström sera comédien, notamment chez Ingmar Bergman dans les Fraises sauvages (1957), jusqu’à son décès en 1960.