RetourX

English main menu

Louis Malle

 
 

Louis Malle

Né en 1932, Louis Malle, passionné de cinéma, mène une carrière originale tant en France qu’aux États-Unis. En 1956, il partage, avec le commandant Cousteau, la Palme d’or de Cannes pour Le Monde du silence. En 1957, il réalise son premier long métrage Ascenseur pour l’échafaud. Très vite, il se pose comme cinéaste anticonformiste et impertinent. En 1976, il part aux États-Unis où il réalise sept films et revient en France en 1986 où il tourne son plus grand succès Au revoir les enfants. Après Milou en mai, il repart aux États-Unis pour tourner Fatale avec Juliette Binoche. Il est décédé à Los Angeles le 24 novembre 1995.

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE Le Monde du silence (coréal. Jacques-Yves Cousteau, doc, 1955) – Ascenseur pour l’échafaud (1957) – Les Amants (1958) – Zazie dans le métro (1960) – Vie privée (coréal. Dirk Sanders, 1961) – Le Feu follet (1963) – Viva Maria ! (1965) – Le Voleur (1966) – Histoires extraordinaires (coll., 2e sketch : William Wilson, 1968) – L'Inde fantôme : Bombay (doc, 1969) – Calcutta (doc, 1969) – Le Souffle au cœur (1970) – Humain, trop humain (doc, 1972) – Lacombe Lucien (1973) – Place de la République (doc, 1974) – Black Moon (1975) – Atlantic City (1980) – My Dinner With Andre (1981) – Au revoir les enfants (1987) – Milou en mai (1989) – Fatale (1992)