English main menu

Kira Mouratova

 
 

Kira Mouratova

Kira Mouratova est née en 1934 à Soroki, ville à la frontière de l’Ukraine qui fait alors partie de l’URSS (aujourd’hui située en Moldavie). Après des études de linguistique, elle intègre la VGIK, l’école de cinéma de Moscou. Elle s’installe ensuite à Odessa (Ukraine) où elle coréalise avec son mari Alexandre Mouratov un moyen et un long métrage, Au bord du ravin abrupt (1961) et Notre pain honnête (1964). En 1967, elle réalise seule Brèves rencontres, récit sensible construit sur des flash-backs qui est interdit par la censure. Les Longs adieux (1971) et En découvrant le vaste monde (1978) ses films suivants, connaissent le même destin. Jusqu’à la Perestroïka en 1989, l’œuvre de Mouratova n’aura de cesse d’être interdite des écrans, critiquée pour son esthétique éloignée des normes officielles et pour son intérêt pour les enjeux intimes. Ses films sont redécouverts dans les années 1990, notamment au festival de Locarno en 1987 et au festival des Films de femmes de Créteil en 1988. En 1990, Le Syndrome asthénique reçoit l’Ours d’argent au festival de Berlin. Elle continuer de réaliser des films jusqu’à son décès en 2018.

Restons en contact

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informés pendant le festival et durant toute l'année

En remplissant ce formulaire, vous nous autorisez à conserver votre adresse email pour vous envoyer des informations sur le FIFLR par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription des newsletters.

CAPTCHA
Filtre anti-spam