RetourX

English main menu

Andreï Konchalovsky

 
 

Andreï Konchalovsky

Issu d'une famille d'artistes et de parents écrivains, Andreï Konchalovsky se destine d'abord à la musique avant d'intégrer la célèbre école de cinéma VGIK. Il y rencontre Andreï Tarkovski, dont il est scénariste (Le Rouleau compresseur et le Violon, 1961 – Andrei Roublev, 1966) et même l'acteur (L'Enfance d'Ivan, 1962).

Il se lance dans la réalisation avec le court métrage Le Garçon et le Pigeon (1961), suivi du long métrage Le Premier Maître (1965, plongée dans la Russie post révolutionnaire de 1917) et Le Bonheur d'Assia (1966, portrait d'une paysanne, censuré pendant vingt ans pour son réalisme sans fard). Il adapte Tourgueniev dans Le Nid de gentilshommes (1969) et Tchekhov dans Oncle Vania (1970), et continue de séduire critiques et public avec La Romance des amoureux (1974) et Siberiade (1979), fresque sur deux familles antagonistes dans un village de Sibérie qui obtient le Grand Prix du Jury à Cannes 1979 et assure une réputation internationale à son réalisateur.

Surveillé par les autorités russes et courtisé par les producteurs étrangers, il se tourne vers les États-Unis, où il signe le court métrage Split Cherry Tree (1982), et s'essaye à des genres variés, passant du drame (Maria's Lovers, 1984) à la série B (Tango & Cash, 1989) ou au film d'action (Runaway Train, 1985). Il revient dans son pays natal à la fin de la Guerre froide avec des films de fiction sur la Russie contemporaine financés grâce à des coproductions internationales : Le Cercle des intimes (1991), Riaba ma poule (1994), La Maison de fous (2002). Il est récompensé du Lion d’argent à Venise en 2014 pour Les Nuits blanches du facteur, puis à nouveau en 2016 pour Paradis.

Andreï Konchalovsky est le frère du cinéaste Nikita Mikhalkov, et son fils Yegor est également réalisateur.

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE Le Premier Maître (1965) – Le Bonheur d’Assia (1966) – Le Nid de gentilshommes (1969) – Oncle Vania (1970) – La Romance des amoureux (1974) – Siberiade (1979) – Maria’s Lovers (1984) – Runaway Train (1985) – Duo pour une soliste (1986) – Le Bayou (1986) – Tango & Cash (1989) – Voyageurs sans permis (1989) – Le Cercle des intimes (1991) – Riaba ma poule (1994) – L’Odyssée (1997) – La Maison de fous (2002) – Le Lion en hiver (2003) – Casse-Noisette : l’histoire jamais racontée (2010) – Hitler à Hollywood (coll., 2010) – The Battle for Ukraine (doc, 2012) – Les Nuits blanches du facteur (2014) – Paradis (2015) – Michel-Ange Il Peccato (2019)