RetourX

English main menu

Presse & Professionnels

 
 

Rencontres professionnelles

LES JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L’ADRC

adrc

L’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC), présidée par le cinéaste Christophe Ruggia, est forte de plus de 1 300 adhérents représentant l’ensemble des secteurs impliqués dans la diffusion du film : réalisateurs, producteurs, exploitants, distributeurs et programmateurs, mais aussi les collectivités territoriales.
Créée par le ministère de la Culture et de la Communication, l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) remplit deux missions complémentaires en faveur du pluralisme et de la diversité cinématographique, en lien étroit avec le CNC :

  • le conseil et l’assistance pour la création et la modernisation des cinémas ;
  • le financement et la mise en place de circulations d’une pluralité de films pour les cinémas de tous les territoires.

Depuis 1999, l’ADRC œuvre également pour une meilleure diffusion du patrimoine cinématographique. Avec un fonds de plus de 700 films qui ne cesse de s’étoffer, son département Patrimoine permet chaque année, aux côtés des distributeurs, la circulation de grands classiques du 7e art dans plus de 600 cinémas.
Ses actions dans ce domaine concernent également l’édition de documents pour les publics et les salles, le déplacement d’intervenants, la diffusion de ciné-concerts, des animations pour le jeune public et une fonction de centre de ressources au bénéfice des professionnels.

Pour la quatorzième année, l’ADRC et le Festival International du Film de La Rochelle s’associent et proposent deux journées professionnelles consacrées à la diffusion et à l’accompagnement des films en salles.

L’ADRC est heureuse de s’associer à la 46e édition du Festival International du Film de La Rochelle à l’occasion des rétrospectives Robert Bresson et Ingmar Bergman, dont les principaux films sont réédités au cinéma dans de très belles versions restaurées.

Télécharger le programme


L’ATELIER DES SORTIES

L’Atelier des Sorties est un rendez-vous proposé par le SCARE, le Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai et le GIE Direct, groupement de distributeurs indépendants. Il réunit distributeurs, exploitants et associations de salles afin de favoriser le dialogue entre les professions et l’exposition des films.

Il se tient 4 fois par an, à Paris et en régions. Chaque année, la session de juillet est accueillie par le Festival International du Film de La Rochelle, dans le cadre des Journées de l’ADRC, en partenariat cette année avec l’association CINA, Cinémas Indépendants de Nouvelle Aquitaine.

Trois à quatre distributeurs présentent la stratégie de sortie de films sélectionnés par le Festival, inédits ou du patrimoine, les plans de sortie et de communication envisagés, les outils marketing, les partenariats. L’atelier permet d’échanger sur les axes de communication, de répondre aux besoins de chacun, d’élaborer le déploiement des partenariats vers les relais locaux, en vue de préparer l’exposition de ces films en salles et de mieux connaître le travail et les spécificités de chacun.

Le GIE Direct regroupe 22 distributeurs indépendants.
Le SCARE représente 400 cinémas adhérents, près de 700 écrans, répartis dans toutes les régions et dans tous types de villes.


LE PRIX JEAN-LESCURE DES CINÉMAS ART ET ESSAI (AFCAE)

Le Prix Jean-Lescure des cinémas Art et Essai distinguera le film de la saison (sorti en France entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018) élu par les exploitants Art et Essai adhérents de l’AFCAE (Association Française des Cinémas Art et Essai), qui en est à l’initiative.

À partir d’une présélection de 20 titres établie par le Conseil d’administration de l’association, ce sont les 1 150 cinémas adhérents de l’AFCAE qui, par leur vote, désignent le film lauréat du Prix Jean-Lescure.

Le double objectif de ce prix est, d’une part, de récompenser une œuvre remarquable par une seconde vie dans les salles Art et Essai qui la reprogrammeront au cours de l’été 2018 et, d’autre part, de valoriser le réseau Art et Essai français, sans équivalent par sa densité sur le territoire et la diversité des films programmés.

Le prix rend hommage à Jean Lescure (1912 –2005), ancien résistant et homme de lettres, à la fois écrivain, poète, essayiste et peintre, qui fit de l’Alcazar la première salle Art et Essai en banlieue parisienne. En 1955, il fut l’un des fondateurs de l’AFCAE, qu’il présida jusqu’en 1992.

Tout comme le Festival International du Film de La Rochelle, l’AFCAE défend depuis plusieurs décennies la diffusion d’œuvres cinématographiques singulières, originales, venues du monde entier, qui participe à la découverte d’auteurs, à une meilleure connaissance du monde et à l’épanouissement des spectateurs. Cette vocation et cette passion communes justifient pleinement le choix de ce Festival comme lieu de remise officielle et de projection du film lauréat du Prix Jean-Lescure des cinémas Art et Essai.

Le partenariat entre le Festival et l’AFCAE comprend également l’organisation de la session de visionnement mensuelle du groupe Actions Promotion de l’association. Le groupe Actions Promotion œuvre, au sein de l’AFCAE, depuis plus de 20 ans, au soutien de 30 films d’auteur par an, en en favorisant la plus large diffusion dans les salles Art et Essai, sur l’ensemble du territoire.

   


LES PRÉVISIONNEMENTS DU GROUPEMENT NATIONAL DES CINÉMAS DE RECHERCHE

Avec le soutien du CNC, le Groupement National des Cinémas de Recherche est né en 1991 du désir de différents lieux cinématographiques de se regrouper pour soutenir des films novateurs et singuliers. Le GNCR réunit, à ce jour, 400 établissements cinématographiques et 11 associations régionales.

Ce réseau de salles constitue un maillage essentiel qui permet aux films soutenus par le GNCR de rencontrer leur public. L’existence d’un cinéma libre et indépendant est primordiale aujourd’hui ; c’est pourquoi les membres du GNCR se regroupent autour d’une certaine idée du cinéma et la défendent. Le GNCR est, pour ses membres, un espace permanent d’échanges et de réflexions sur les pratiques et les expériences professionnelles de chacun. Dans ce lieu d’initiatives et d’expérimentation collective, les membres cherchent à réinventer la salle de cinéma et son rapport au public.

Le GNCR et ses adhérents affirment quotidiennement leur engagement :

  • par le soutien aux œuvres singulières et novatrices, aux cinématographies peu diffusées, aux documentaires, aux courts et moyens métrages,
  • par la découverte de jeunes auteurs et de premiers films,
  • par leur intérêt pour toutes les nouvelles formes de création au carrefour du cinéma, de la vidéo, du numérique et des arts plastiques,
  • par leur souci de s’adapter aux nouveaux modes de diffusion,
  • par un accompagnement des œuvres les plus fragiles au sein de salles indépendantes aux lignes éditoriales fortes et constantes, pour bâtir une réflexion collective dans des partenariats forts et créatifs avec l’ensemble des acteurs du cinéma indépendant.

Télécharger le programme détaillé


L’ASSOCIATION DU CINÉMA INDÉPENDANT POUR SA DIFFUSION (ACID)

L’ACID, est une association de cinéastes qui, depuis 1992, soutient la diffusion en salles de films indépendants et œuvre à la rencontre entre ces films, leurs auteurs et le public.

La force du travail de l’ACID repose sur son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes d’autres cinéastes, français ou étrangers.

Chaque année, les cinéastes de l’ACID accompagnent une trentaine de longs métrages, fictions et documentaires, dans plus de 300 salles indépendantes et dans les festivals en France et à l’étranger.

Parallèlement à la promotion des films auprès des programmateurs de salles, au tirage de copies supplémentaires et à l’édition de documents d’accompagnement, l’ACID renforce la visibilité de ces films par l’organisation de nombreux événements.

Plus de 350 débats, concerts, dans des salles françaises, des festivals et des lieux partenaires à l’étranger, offrent ainsi la possibilité aux spectateurs de rencontrer les cinéastes et les équipes des films soutenus.

L’ACID est présente chaque année au Festival International du Film de La Rochelle avec deux ou trois films soutenus et programmés dans la section « Ici et ailleurs ».


LES RENCONTRES NATIONALES LYCÉENS ET APPRENTIS AU CINÉMA

Chaque année, les rencontres nationales réunissent les coordinateurs régionaux et les partenaires du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma pour un temps d’échange et de réflexion autour de cette action.

Cet événement est organisé par le CNC, le rectorat de Poitiers et les coordinations régionales du dispositif. Il est accueilli par le Festival International du Film de La Rochelle et le lycée Jean-Dautet.

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s’inscrit dans la politique de sensibilisation et d’éducation artistique du jeune public conduite par le CNC et le ministère de l’Éducation nationale. Il s’adresse aux élèves des lycées d’enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des Centres de Formation des Apprentis (CFA). Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.

Le dispositif compte aujourd’hui 317 862 lycéens et apprentis inscrits, ainsi que 10 977 enseignants et formateurs.

Télécharger le programme


Groupe national cinéma et éducation à l’image (GNC) de la Ligue de l’enseignement

Mouvement laïque d’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, près de 30 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents. En termes de cinéma et d'éducation à l'image, la Ligue de l'enseignement rassemble plus de deux cents structures (cinémas itinérants, exploitants de salles fixes, organisateurs de festival, ciné-club, ateliers d'éducation à l'image et pratiques, production, diffusion non-commercial ...).

Le GNC se réunit trois fois par an pour partager des informations stratégiques, des pratiques et pour créer des projets citoyens.
Le regroupement aura lieu les 2 et 3 juillet.
Par ailleurs la Ligue de l'enseignement organise un stage pour les bénévoles et salarié·e·s de ses circuits de cinéma itinérant, du 29 juin au 1er juillet.


Le FORUM ITINÉRANT DES MUSIQUES à L’IMAGE (FIMI)

Organisé par le Syndicat National des Auteurs et Compositeurs, l’Union des Compositeurs de Musiques de Films et Cristal Publishing, le FIMI est un espace d’échanges professionnels qui, sous la forme de tables rondes, s’adresse à tous les acteurs concernés par la musique à l’image et ses multiples enjeux : producteurs, éditeurs, compositeurs, réalisateurs, superviseurs musicaux, avocats, diffuseurs, auteurs…

Pour cette 3e édition, le thème de la table ronde organisée au Festival de La Rochelle sera : « Composer de la musique pour l’image en 2018, la collaboration entre compositeurs et réalisateurs : enjeux artistiques, économiques et juridiques ».

Modérateur : Pierre-André Athané, Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs (SNAC)
Intervenants : Éric Debègue (éditeur, producteur exécutif, agent), Pablo Pico (compositeur), Florence Caillon(compositrice).
Un réalisateur et un producteur : en cours de sélection.

Cette table ronde s’adresse à tous les acteurs concernés par la musique à l’image : producteur, éditeur, compositeur, réalisateur, superviseur musical, avocat, diffuseur, auteur…
Rendez-vous le 30 juin 2018 de 10h30 à 12h30 : CGR Dragon / Salle 4 / 8, cours des Dames / 17000 La Rochelle
Inscription auprès de : sandrine.zoller@cristalprod.com


La CRÉATION DU RÉSEAU MÉMOIRE FILMIQUE DE NOUVELLE-AQUITAINE

La Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine (Limoges), le FAR (La Rochelle), La Mémoire de Bordeaux Métropole et TRAFIC Image (Angoulême), spécialisés dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine cinématographique et photographique, proposent une nouvelle plateforme internet donnant accès aux fonds des films collectés par les quatre partenaires. Une initiative culturelle et patrimoniale inédite dans la plus grande région de France.


LES RENCONTRES TERRITOIRES ET CINÉMA

Territoires et Cinéma regroupe des professionnels du cinéma, des élus territoriaux et des associations, et il se réunit chaque année au Festival de La Rochelle.

En 2018, le thème retenu est celui de l’égalité des territoires pour l’accès au cinéma en milieu rural.

www.territoires-cinema.fr


Fonds d’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine - commission fiction TV

Vendredi 29 juin, la Région Nouvelle-Aquitaine profite de l'ouverture du 46ème Festival International du Film de La Rochelle pour organiser avec le département de la Charente-Maritime son prochain Oral de la fiction TV.

Ce comité réunit des professionnels du secteur concerné et des trios Producteur/Scénariste/Réalisateur souhaitant obtenir, pour leur série ou leur téléfilm, le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et des cinq départements abondant la convention CNC 2017/2019 : La Charente, la Charente Maritime, la Dordogne, les Landes et le Lot et Garonne. 

Restons en contact

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informés pendant le festival et durant toute l'année

En remplissant ce formulaire, vous nous autorisez à conserver votre adresse email pour vous envoyer des informations sur le FIFLR par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription des newsletters.

CAPTCHA
Filtre anti-spam
7 + 13 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.